La Louve aux Chansons

La voie du loup…

louvemockbkBSi vous pouviez changez de peau… que seriez-vous ?

Lorsqu’un mystérieux sac de fourrures tombe entre les mains d’Euphrosine, adolescente amoureuse, elle ne pense qu’à impressionner le garçon qui lui plaît. Mais être embarquée dans une quête impossible est un lourd prix à payer, surtout dans la forêt la plus magique du pays, où chaque bosquet dissimule des crocs et où même les fées sont affamées…

Blanche biche, chèvre capricieuse, louve sauvage ; de métamorphose en transformation, jusqu’où Euphrosine est-elle prête à aller ? Osera-t-elle braver le Jugement du Loup au risque de tout perdre ?

Lire un extrait (pdf)

Genre : fantasy, métamorphose, quête


commander sur TheBookEdition (broché)commander sur Amazon (broché et Kindle)


«Une jolie histoire. Je me suis baladée avec Euphrosine et son incroyable aventure où l’amour et un monde fantastique se côtoient. Si vous aimez le style mystique et animal ce livre correspondra à vos attentes.»
Read and eat brownie sur Instagram

«Ce livre est sympathique. Une belle histoire fantastique qui est mené tambour battant. Tout y est les fantômes, les changes peaux, les esprits sur un fond d’histoire d’amour et de sauvetage. À lire pour un moment dépaysant en chansons.»
Emilie J sur Amazon starstarstar


Les Personnages : Euphrosine Robin

Fille de Séraphine et Modeste Robin.

Euphrosine est une jeune fille rousse, volontaire, et passionnée, de quatorze ans, l’âge où tout est extrême : Euphrosine n’aime pas Renaud, elle l’adore ; elle ne trouve pas Thomas désagréable, elle le déteste.

Elle a grandi sans sa mère, et cette partie mystérieuse d’elle-même, ce manque constamment présent à l’arrière plan de sa vie, reste une question sans réponse. Elle pense, néanmoins, tout savoir et mieux que tout le monde, mais manque beaucoup d’intuition et d’empathie, comme lorsqu’elle juge sa meilleure amie.

Euphrosine est active et inventive, pas toujours avec la bonne motivation, mais ce sont des qualités utiles. Lorsqu’elle se retrouve embarquée dans un voyage dangereux, littéralement dans la peau d’une autre, elle doit apprendre à se dépasser afin de survivre à toutes ces transformations – et pas seulement l’adolescence.

Origine :

Euphrosine est un prénom que j’ai trouvé dans une branche vendéenne de mon arbre généalogique. Il était tellement différent de tous les autres de la famille qu’il m’a immédiatement inspirée pour un personnage légèrement hors normes. La Euphrosine de ma famille n’avait pas été reconnue par son père, ce qui rendue la famille de mon Euphrosine également mono-parentale, mais pour d’autres raisons.


Les Personnages : Mame Ode

Mame Ode était une petite dame nerveuse et âgée, au dos droit comme un piquet, avec une tête couronnée de boucles blanches aplaties par une capuche en toile cirée qui les protégeait de l’humidité nocturne. Elle s’assit sur son fauteuil en bois, cherchant le creux qui s’était formé dans le coussin avec les années, puis posa le sac — pratiquement aussi grand qu’elle et dont elle ne se séparait jamais — sur ses genoux.

Mame Ode est la conteuse de Nâpille-ès-bois. Elle protège le village et ses habitants en maintenant en vie les contes et les légendes dans la mémoire collective.

Origine :

Mame Ode apparaissait dans Le Fil des Pages, où elle était une Matha (une magicienne des mots) puissante, mais affaiblie par la perte de la Mémoire du monde. Il y a un peu de ma grand-mère (vendéenne, également) en elle : le tricot, et le goût pour les histoires et les chansons qui finissent mal.


Les Lieux : Nâpilles

Nâpilles-ès-bois, en pays Beuverions, était une poignée de maisons en bois (avec ce qu’il fallait de pierres et de fer mais, au final, principalement en bois) regroupées le long de trois ou quatre rues entourées par une rivière joueuse, perdues dans une forêt d’un vert luxuriant et humide. Le village jouissait d’une large réputation pour avoir, entre autres, d’excellentes tartelettes à la fraise ainsi que les meilleurs Kitha, autrement dit les fabricants d’artefacts magiques. Personne n’en était étonné, étant donné que les bois de Nâpilles étaient extrêmement magiques :  ils fournissaient non seulement d’excellentes fraises mais aussi la plupart des ingrédients de qualité qui composaient les artefacts. La concentration en activité surnaturelle du pays était telle que l’on disait pouvoir trouver un lutin sous chaque caillou et une fée dans chaque mare.

Nâpilles-ès-bois, ou simplement Nâpilles, est apparu pour la première fois dans Le Fil des Pages, où il est une étape sur un réseau de chemin de fer souterrain, le Tram, qui mène de Tsyeloth, ville du désert, à Svunderford, montagne au nord.

L’économie du village dépend beaucoup de ce passage de voyageurs, particulièrement l’auberge de Modeste Robin qui offre un hébergement pour la nuit. Le commerce d’artefacts, ou objets magiques, est aussi très important pour obtenir toutes les choses qui ne sont pas disponibles dans le village, notamment des tissus, des épices…

La présence constante de créatures magiques autour du village rend les villageois un peu spéciaux, un peu méfiants et taciturnes, mais très solidaires.

Origine :

Nâpilles est un village de contes de fées, ou tout du moins, ce que serait un village s’il était réellement entouré par des fées de tous poils. C’est un village de rêves, mais attention à ce que les rêves ne deviennent pas des cauchemars…


Les Lieux : Urbarrana

Le rocher du loup. C’est le lieu de rendez-vous de tous les métamorphes qui utilisent les peaux enchantées avec des onguents.

Il y a très longtemps, ce fut le lieu où Urbarra, l’Esprit du loup, l’incarnation de la magie dans les onguents magiques sur les peaux, apparut pour la première fois à ses « enfants », les « changeurs-de-peau ». Urbarra a l’apparence d’un loup simplement parce que les loups étaient les premiers à utiliser les onguents.

Le rocher lui-même ressemble à une tête de loup. La gueule s’ouvre sur le territoire des loups.


Les Concepts : Les Chansons

Je suis passionnée de musique en général, mais j’ai un faible pour la musique traditionnelle. J’avais envie de faire une sorte de comédie musicale folklorique, avec une histoire qui pourrait utiliser les motifs de ces chansons, comme la romance, la magie et la mort.

L’histoire s’est construite autour des chansons, dont un extrait illustre l’action ou le concept de chaque chapitre. Certaines chansons ont même réussi à se glisser dans la narration de l’histoire.

Bien sûr, il n’est pas indispensable de connaître ces chansons pour comprendre ce qui se passe. Mais Nâpilles étant protégée par sa culture, ses histoires que Mame Ode s’est décidée à mettre en chansons, cela donne juste un goût de la vie dans un village où tout le monde chante constamment…


Les Concepts : Les Transformations

Le thème de La Louve aux Chansons est la transformation. Littérale, bien sûr, avec les peaux qui permettent de changer d’apparence, mais aussi la quête initiatique d’identité qui y est liée. C’est un roman sur l’adolescence, avec ses passions et la violence brutale de ses changements.

Les héros qui changent de peaux sont déconstruits, et doivent se reconstruire avec de nouveaux éléments, qu’ils aiment ou non, mais essentiels à qui ils sont vraiment. Pour certains, mettre ces éléments en place peut prendre plusieurs essais, et nécessitent d’être re-brisés avant de guérir.

Mythologiquement parlant, la transformation est souvent une épreuve divine, quelque fois une punition. Si les transformés ne peuvent pas accepter ces nouvelles parties d’eux, et qu’ils résistent à la transformation, ils ne peuvent pas grandir. Comme dans la mythologie, les conséquences sont ici tragiques, car s’ils n’arrivent pas à passer de l’autre côté de l’épreuve, ils risquent de ne pas survivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s