Étiquette : bouquiner

Ils sont partout!

« — Je ne sais pas si c’est ça, dit Zouzou après un long moment de réflexion parasité. Mais je sais une chose : cette malédiction a été faite par trois Germaines qui habitaient ici avant.

— Alors c’est facile ! dis-je. Trouve leurs fantômes et force-les à cracher le morceau.

— Ce n’est pas possible, dit Zouzou. La malédiction empêche les fantômes d’Hectors d’entrer dans la maison, justement. Même pour les animaux, c’est difficile, comme tu le vois.

— Ah, dis-je en ne voyant pas vraiment.

— Et puis, reprit Zouzou, ces Germaines ne sont pas mortes. Elles sont toujours vivantes, elles sont seulement parties dans une autre ville. Donc ce ne sont pas des fantômes, et on ne peut pas leur parler. Enfin, si, on pourrait leur parler, mais elles ne comprendront rien.

— Comment tu veux que je fasse alors ?

— Il faut que tu sortes de la chambre. Cherche des indices. Des traces. Des indications. Peut-être que certains fantômes d’animaux pourront passer, comme moi.

— Quoi ? protestai-je. Encore parler à des gens ! Mais ça n’en finit pas !

— Ce sera des animaux, cette fois. C’est mieux non ?

— C’est pire ! clamai-je. À tous les coups, ça va être des chiens ! Ou pire : des chats !

— Nous sommes des chats, dit Zouzou.

— Justement ! »

Grison, Zouzou et Margot viendront-elles à bout de la Malédiction? Il semblerait que ça ne soit pas gagné… 😸 La Malédiction de Grison sera disponible en octobre!

J’ai besoin de ton aide

« — Répète-le, dis-je.

— Répète-le-quoi ? demanda-t-elle.

— Ce que tu viens de dire, répète-le, insistai-je.

— Si tu insistes, dit-elle en soupirant. J’ai. Besoin. De. Ton. Aide.

Elle avait articulé comme si j’étais un peu sourde, ou un peu bête, mais la victoire était trop savoureuse pour m’attarder sur ces détails.

— Tu as neuf secondes, dis-je en me sentant généreuse.

— Il y a des choses bizarres dans la nouvelle maison, expliqua Margot à toute vitesse. J’aimerais bien que tu viennes voir avec moi.

— Vas-y avec York, répondis-je, c’est un boulot de larbin et les chiens sont faits pour ça.

— Je veux l’avis d’un autre chat, insista Margot. Je veux ton avis.

Ah-ah, elle continuait les flatteries ! C’était un piège, j’en étais sûre à présent. Elle allait me demander quelque chose de très important, comme de défier un Grand Chien, lécher une prise de l’Électrique, ou partager mes croquettes bonbons. »

La Malédiction de Grison sera disponible en octobre! ❤️😸