Pris dans la Toile

Bonjour ! Nous allons terminer notre visite des scènes classiques du #fantastique dans les « Récits Et Si » par un spécimen de taille (que l’on trouve finalement beaucoup aussi dans la #fantasy), les araignées géantes ! La créature vampirique du Fil des Pages (qui sort demain en format broché!) choisit une forme imposante pour la confrontation finale… Merci de m’avoir suivie dans cette aventure, je vous souhaite d’excellentes lectures, et prenez bien soin de vous! ❤️

*

La bouche de la créature forma un rictus. Elle projeta sa tête et ses membres en arrière, comme une acrobate. Ses membres s’allongeaient. Quatre excroissances supplémentaires jaillirent de son corps et vinrent prendre appui sur le sol. Son corps s’éleva.

La pioche de Vegard se décrocha du sol avec un craquement discret, emportant un bout du plancher avec elle. Le corps de la créature prit de la hauteur. La pioche glissa hors d’elle, tomba sur le sol avec un cliquètement étouffé. L’énorme créature arachnéenne braquait tous ses yeux jaunes vers Dyulun.

— C’est une métamorphe ! Elle change son corps comme elle veut !

– Le Fil des Pages T, Pages Blanches, chapitre VI : https://ecguyot.com/le-fil-des-pages/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s