Ne vendez pas la peau du Loup…

Bonjour ! Peut-on faire plus classique du #fantastique qu’une transformation en #loupgarou ? Un sort de révélation force tous les Alterï à montrer leur vrai visage, avec quelques difficultés liés à la mode du XIXe siècle…

*

Le restaurant était plongé dans l’obscurité. Elle s’agitait frénétiquement, mais je n’arrivai pas à comprendre ce qu’elle cherchait à faire. Elle secouait la tête, ses mains en proie à des spasmes ; il y eut un horrible son de déchirure et sa mâchoire s’ouvrit sur une rangée de crocs. Des poils envahirent sa peau et sa belle robe en satin s’effondra sur elle-même, alors que la louve, aussi blanche que de la neige, tentait de sortir de son corset. Lui, tomba en avant avec un bruit plaintif. Il fut un loup maigre et noir en un éclair.

Quelqu’un se mit à crier « ils sont entrés ! les loups sont entrés ! ». Il y eut une détonation, un cri, et des éclats de bois tombèrent du plafond, déjà abîmé par les chutes de rochers.

— Il est formellement contraire au règlement de blesser les passagers ! cria la voix de monsieur Charrier.

– 1883 Express d’Orient, Chapitre XX Les Carpathes II : https://ecguyot.com/1883-express-dorient/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s