1883, l’Express d’Orient : chapitre 20

4sousch20
Pour la nouvelle année, vous (re)prendrez bien une part de « 1883, l’Express d’Orient »? Le chapitre 20 sort du four… 😉
 
 
…des symboles tracés sur le sol, la lumière déclinante du bouclier, le premier impact qui manqua de nous faire basculer, le crissement métallique des roues contre les rails, le craquement du bois sous la force d’immenses pattes, des grattements de griffes contre les parois et les toits et les fenêtres et la fenêtre brisée, le grondement profond et guttural d’un animal…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s